SIEE Pollutec Algérie 2016 revient à Alger.

Du lundi 1 février au jeudi 4 février 2016

A la SAFEX – Pins Maritimes

UN RETOUR ATTENDU A ALGER

Pour sa douzième édition, sous le parrainage de Monsieur le Ministre des Ressources en Eau et de l’Environnement, SIEE Pollutec Algérie revient à Alger du 1er au 4 Février – Pins Maritimes, Safex.

Après plusieurs sessions à Oran, le salon renoue avec la capitale, son lieu d’origine, ouvrant ainsi aux exposants du salon l’opportunité de venir davantage encore à la rencontre des personnels publics de l’eau et des responsables techniques, hygiène et environnement de la grande région algéroise.

UN SALON A L’ADN EAU

SIEE Pollutec accueille une offre riche, diversifiée et internationale, présentant une large palette de technologies adaptées aux problèmes des pays en stress hydrique : fournisseurs et distributeurs d’équipements et prestataires de services dans les domaines du traitement de l’eau et des eaux usées, de la distribution de l’eau, du traitement des pollutions industrielles, de l’analyse, mesure, contrôle… Ce sont au total près de 250 entreprises du monde entier qui présentent innovations, expertise et savoir-faire aux 7 000 visiteurs professionnels attendus à la recherche de techniques et de bonnes pratiques dans les domaines de la mobilisation de la ressource en eau, de la production et de la distribution de l’eau potable de l’assainissement et de l’environnement.

La surface d’exposition réservée par les entreprises algériennes est aujourd’hui largement majoritaire, montrant ainsi l’intégration du secteur dans l’économie nationale. Beaucoup d’entre elles sont d’ailleurs le fruit de partenariats techniques et commerciaux qui ont été initiés sur de précédentes éditions du salon.

Parmi les exposants nationaux , on note que le secteur public est largement représenté au travers des agences sous tutelle, des sociétés des eaux et de l’assainissement de 3 grandes villes du pays (SEAAL, SEAO et SEACO), et des entreprises telles que SGP-ERGTHY, COSIDER, ainsi qu’un secteur privé réunissant les PME et grands leaders du secteur tels que les groupes Amenhyd, Chiali, ITP, Kherbouche, Tubex, … mais aussi les sociétés étrangères de droit algérien dont des références internationales telles que Amitech, Sensus Metering Systems, Siemens, Wilo …

A noter que le secteur algérien des ressources en eau continue d’attirer l’offre internationale, existante ou renouvelée, qui s’expose cette année avec 17 pays représentés sur le salon dont le retour de certains comme l’Inde, la Tunisie et le Danemark. Au total, 42% des sociétés participantes sont étrangères.

L’ENVIRONNEMENT, UN SUJET DAVENIR

Cette année, le salon élargit son offre à l’environnement en réponse aux besoins du marché national, et notamment avec le déploiement d’une filière de gestion des déchets porteuse de nombreuses opportunités d’affaires. Les agences sous tutelle de l’environnement seront naturellement présentes (CNL, le CNFE, le CNDRB, l’ONEDD, l’ANCC, l’AND, et le CNTPP) ainsi qu’une trentaine d’exposants, dont des leaders du secteur. On compte aussi parmi les participants certaines références de droit algérien comme Bergerat Monnoyeur, Saldea, Netcom et Greensky, mais aussi des sociétés étrangères comme les experts du traitement et analyses des pollutions atmosphérique français ARIA Technologies et Environnement SA et l’allemand Endegs Mobile Degassing Devices, l’entreprise tunisienne NIELSEN, lauréat 2014 du Prix PASRI euro-méditéranéen de l’innovation pour leur presse universelle cinq en un, ou Faun-Environnement, Eldan Recycling et Werner Doppstadt Umwelttechnik concernant la collecte et le recyclage des déchets.

Enfin, comme traditionnellement, des ateliers techniques seront proposés par les exposants pour favoriser la présentation de leur savoir-faire et innovations et faciliter le partage des expertises.

Start typing and press Enter to search